Inde 2017

By Tonya February 22, 2017 Général No comments yet

J’ai toujours rêvé de l’Inde, elle m’a fasciné par sa culture si différente de la mienne et si lointaine, par ses paysages et par ses couleurs. Depuis que j’ai commencé à faire du yoga il y a 10 ans, j’ai toujours voulu aller découvrir ce pays et bien sûr pratiquer le yoga avec des professeurs indiens.

Le voyage

Photo DSC03577

Pour notre évasion indienne 2017, nous avons choisi les états de Kérala et de Tamil Nadu, au sud de l’Inde, reconnus pour leurs plages splendides, leurs cuisines savoureuses, leurs paysages à couper le souffle et bien sûr pour leurs cultures riches et anciennes.

Voici l'itinéraire que nous avons parcouru en bus et en train :

Itinéraire Inde

Nous avons atterri à l’aéroport de Kochi ( Cochin ), d’où nous avons pris un bus pour Allepey ( Allapuzha ) - notre première destination.

Photo bus DSC02251

Allepey reste un endroit peu touristique et relativement calme, malgré ses escapades légendaires en backwaters. Les backwaters c’est un réseau d’eaux navigables, qui s’étend sur 900 km, offrant des vues imprenables sur des rizières et des petits villages traditionnels keralais. Voici quelques photos qui vont parler d'elles-mêmes.

Photo backwaters DSC02311

Photo backwaters DSC02393

Depuis Allepey, nous sommes partis à Varkala – l’endroit le plus beau que nous avons pu visiter et qui est resté pour toujours dans mon cœur par la beauté de ses plages et de ses falaises, par son ambiance zen et décontractée et par mes meilleurs cours de yoga en Inde ;-)

Photo varkala, yoga DSC02470

Photo varkala, yoga DSC02612

Photo varkala, yoga DSC02614

Après Varkala nous sommes descendus jusqu’à Kovalam, une station balnéaire kéralaise très fréquentée par les touristes. En quelques mots, Kovalam, ce sont des baignades à volonté, du yoga, les meilleurs restos et du shopping.

Photo Kovalam	DSC02650

Kovalam se situe à une heure de route de la capitale de l’état Thiruvanathapuram ( nous n’avons jamais réussi à prononcer son nom :-) ), c'est le centre économique et culturel du Kérala. Nous avons découvert le zoo, qui a inspiré le réalisateur du film l’odyssée de Pi, le célèbre musée Napier et tous les distributeurs bancaires en cherchant à retirer de l’argent. En effet, l’Inde est confrontée au manque d'argent liquide suite au changement de certains billets. Pas simple, l’Inde

Photo Thiruvanantapuram DSC02787

Puis nous sommes partis à Kanyakumari ou autrement dit Cap Comorin, plus connu comme le point continental le plus au sud de l’Inde. C’est la Mecque indienne : se baigner dans les eaux des trois océans qui se croisent, visiter la salle de méditation du mémorial de Vivekenanda et admirer le coucher du soleil – le « to do liste » de tous les hindous et des touristes comme nous

Photo Kanyakumari DSC03077

Photo Kanyakumari DSC03016

Photo Kanyakumari DSC03148

Notre prochaine destination fût Madurai et son chef-d’œuvre architectural le temple Sri Meenakshi – « le Taj Mahal » du sud de l’Inde. Magnifique !

Photo Temple	DSC03243

Depuis Madurai nous avons pris un bus pour aller dans les montagnes admirer les pentes émeraudes couvertes de plantations de thé et son centre névralgique - Munnar.

Photo Munnar	DSC03326

Photo Munnar	DSC03372

Nos derniers jours en Inde furent passés à Kochi – le cœur et l’âme du Kérala, une ville multiculturelle et pluriconfessionnelle, riche en événements et en histoire. C’est ici dans l’Eglise Saint François que repose le célèbre navigateur Vasco Da Gama, qui a découvert la côte indienne en 1498. La ville est très agréable à visiter : une promenade sur Mahatma Gandhi Beach, une criée matinale au marché aux poissons, des petites ruelles avec ses petits commerces et boutiques de souvenirs. Et c’est ici à Kochi que nous avons pu découvrir le fameux théâtre indien – Kathakali.

Photo Kochi DSC03440

Photo Kochi DSC03481

Photo Kochi DSC03568

Photo Kochi DSC03609

Photo Kochi DSC03515

Photo Kochi DSC03454

Photo Kochi DSC03458

La nourriture

La cuisine kéralaise a la réputation d’être une des meilleures cuisines régionales indiennes. En Inde, les gens sont en majorité végétariens et leurs recettes culinaires sont principalement préparées autour de légumes et riz. Le plat traditionnel du Kérala est le Thali (ou Meal en anglais), il s’agit d’une portion de riz avec une multitude de sauces à base de légumes. Bon mais énormément épicé.

Photo Thali DSC02396

Un autre plat à base de riz typique kéralais – Biryani – c’est un mélange de légumes, de riz, d'herbes et d'épices.

Photo Biryani	DSC02901

Pour calmer la bouche après cette descente aux enfers, on vous propose de déguster le dessert traditionnel – le yaourt Lassi. Il en existe avec plusieurs parfums de fruits. Banana lassi était notre préféré. Les pains indiens méritent une attention particulière : chapati, naan, parrota, idli, dosa, appam, uttapam. Nous avons mis du temps pour comprendre la différence et tous les goûter ! Toujours chaud et frais, difficile de résister ! Miam-miam !

DSC03289

Kérala est une région rare où vous pouvez, malgré leur diète végétarienne, manger du poisson et des fruits de mer. Tout est frais comme en Bretagne

DSC03578

En Inde on mange avec les doigts et toujours de la main droite – le coté sacré dans la culture indienne – ne soyez pas surpris. Les touristes doivent faire très attention à ce qu’ils mangent, se laver souvent les mains et ne boire que de l’eau en bouteille. Malgré ces petites précautions, ici on se régale !

Les rencontres

L’Inde ne serait pas l’Inde sans ses habitants. Nous avons fait de belles rencontres avec des gens sincères, simples, généreux et passionnés par leur culture et leur pays.
Ce serait impossible de compter le nombre de selfies que nous avons faits, les indiens en sont friands. 

DSC03197

DSC03242

DSC02402

DSC03299

Il est l’heure de dire : « Au revoir l’Inde et à la prochaine, j’espère » !

DSC02244

Tonya

Santani Yoga Studio

No comments yet

No comments yet. Start a new discussion.

Add Comment